MONT-WRIGHT 2045

En partenariat avec la nature Nord-Côtière

Projets d’aménagement d’un nouveau parc à résidus pour une saine gestion des résidus miniers et de la revitalisation de l’environnement de l’ancien site minier du lac Jeannine

La vision d’ArcelorMittal est de transformer l’avenir. Par conséquent, la protection de l’environnement, la pérennité de nos opérations, le développement de nos communautés et de nos territoires font partie intégrante de nos engagements. Aujourd’hui, nous vous présentons un projet qui s’articule en deux volets : d’un côté l’aménagement d’un nouveau parc à résidus qui assurera la pérennité de nos opérations minières à la mine du Mont-Wright jusqu’en 2045, et de l’autre côté, la revitalisation de l’ancien site minier du lac Jeannine – un ambitieux projet de restauration sur le plan environnemental d’une ampleur rarement vue. En assurant la pérennité de nos opérations à la mine de Mont-Wright jusqu’en 2045, nous contribuons à la santé économique de la région de la Côte-Nord tout en prenant soin de l’environnement de nos milieux d’accueil. Ensemble, nous transformons l’avenir.

Mont-Wright 2045

Un agrandissement de notre parc à résidus qui assurera la pérennité de nos opérations à la mine du Mont-Wright jusqu’en 2045

Mont-Wright 2045

Revitalisation de l’ancien site minier du lac Jeannine : un ambitieux projet de restauration sur le plan environnemental d’une ampleur rarement vue

Notre impact économique sur la Côte-Nord

Avec ses 2400 employés, ArcelorMittal est le plus important employeur de la Côte-Nord. Notre engagement envers son développement engendre des retombées positives pour les employés et leurs familles, les fournisseurs, et l’ensemble de la communauté.

En assurant la pérennité de nos opérations à la mine de Mont-Wright jusqu’en 2045, nous contribuons à la santé économique de la région.

2400

emplois directs

10 000

emplois indirects

4,2 G$

en approvisionnement total ces derniers 4 ans

368 M$

en rémunération totale annuellement

60 M$

en taxes municipales et scolaires au cours des 3 dernières années

60 M$

en impôt minier au cours des 3 dernières années

Nous assumons notre responsabilité sociale

Nous avons tenu de nombreuses consultations avec la communauté innue de Uashat mak Mani-Utenam qui appuie notre projet d’aménagement du site pour le parc à résidus. La communauté est aussi favorable à la restauration du site minier abandonné de Lac Jeannine situé sur leur territoire ancestral.

Nous avons aussi tenu des séances d’information et de consultation avec les intervenants socioéconomiques et les populations de Fermont et de Port-Cartier. Notre entreprise et nos employés participent à la vie des collectivités locales de nombreuses façons. Ensemble, nous constituons une force vive qui contribue à la vitalité et au développement de nos milieux.

Comprendre le processus de concentration de minerai de fer et la gestion des résidus

Le fer est le métal le plus utilisé dans le monde. Il sert principalement à l’élaboration de différents types d’acier, ce qui le rend essentiel pour toutes les sociétés industrialisées. Les propriétés de l’acier en font un matériau polyvalent et infiniment recyclable. De plus, ses propriétés magnétiques le rendent facile à séparer de tout déchet, ce qui en fait un matériau de choix pour une économie circulaire s’inscrivant dans le cadre du développement durable.

Opérations minières

Voici les differentes étapes de nos opérations minières : planification des réserves, élaboration du plan minier, forage et dynamitage selon des séquences préalablement établies, chargement (pelles et chargeuses de grande capacité) du matériel dans des camions de production.

Transport du matériel

Transport du matériel à l’aide des camions de production de grande capacité (240 et 400 tonnes) vers les haldes pour le traitement du stérile (majoritairement du quartz et de l’amphibolite) et vers les concasseurs pour le traitement du minerai.

Concassage

Le minerai traverse deux concasseurs giratoires qui en réduisent le diamètre à une dimension entre 9 et 12 pouces. Le minérai est par la suite déposé sur des convoyeurs et acheminé vers des silos destinés à alimenter les moulins.

Broyage

Broyage du minerai dans les moulins. Le minerai est par la suite acheminé vers les spirales pour la concentration.

Concentration

Le minerai circule par la suite dans un ensemble de spirales où la concentration se fait par gravité avec de l’eau pour atteindre environ 66%. Il y a plusieurs concentrés qui sont produits selon les demande de nos clients.

Gestion des résidus

Les résidus provenant de notre procédé de concentration sont constitués de fragments de roche et d’eau, la majeure partie (88%) étant constituée de silice. Le minerai extrait au Québec possède une teneur en fer d’environ 30 %. Le minerai doit donc subir un traitement de concentration pour atteindre une teneur commercialisable. En moyenne, il faut traiter 2,5 tonnes de minerai pour extraire une tonne de concentré de fer.

Transport ferroviaire

Le concentré de fer est amené dans les wagons via des convoyeurs. Nous possèdons plus de 420 kilomètres de voie ferrée et un parc impressionnant de véhicules ferroviaires pour transporter le concentré de notre site minier à notre complexe industriel et portuaire de Port-Cartier.

Expédition

Notre port situé à Port-Cartier accueille 450 bateaux par année afin de transporter nos produits de concentré de fer chez nos clients de l’industrie sidérurgique sur quatre continents.

La gestion saine des résidus en 5 étapes:

1 Concentrateur L’eau de résidus collectée dans le bassin Hesse centre est réutilisée dans l’usine pour la production de concentré de fer. Cette eau est aussi utilisée pour acheminer les résidus de l’usine vers le parc à résidus.

2 Bassin de résidus Au parc à résidus, le matériel est déposé de sorte à créer la décantation. Une fois les solides déposés dans le parc, l’eau est transférée au bassin de collection de l’eau de résidus Hesse centre.

3 Bassin de collection de l’eau de résidus Ce bassin sert à alimenter le concentrateur ainsi que l’usine de traitement des eaux rouges en eau de procédé. 93 % de l’eau du bassin Hessé centre est recirculée au concentrateur.

4 Usine de traitement des eaux rouges L’eau de résidus collectée à Hesse centre qui n’est pas recirculée vers l’usine est traité à l’usine avec du coagulant et du floculant afin de faire précipiter toutes particules solides qui se trouveraient encore dans le flux.

5 Bassin d’eau traitée Une fois traitées avec du coagulant et du floculant, les particules solides restantes sont décantées dans le bassin Hesse sud et l’eau peut finalement être remis dans l’environnement.

Nous vous invitons à nous partager vos commentaires